ratatat

Ratatat

Duo New-Yorkais qui se lance en 2001 dans la musique électronique, Ratatat est un groupe aux accents parfois rock, utilisant d’abord beaucoup de guitare et de synthé, puis se diversifiant en utilisant dans leurs deux derniers albums davantage d’instruments. L’album Classics est sorti en 2006, dont est extrait leur morceau le plus connu, Loud Pipes.Ici, on va parler d’un autre morceau de Classics et de son univers bien à part, j’ai nommé :Wildcat.C’est l’histoire d’un beat un peu funky qui vous entraîne. Il vous entraîne mais le synthé lance des notes aigueset tremblotantes : le beat vous entraîne et ça vous inquiète un peu, quelque chose va se passer…RAAAW !

Premier sursaut, le Wildcat en vous s’est réveillé au son du beat. Aussitôt la basse se lance et le Wildcat ronronne. Au fil de ses rugissements c’est la guitare électrique qui se met à émettre des miaulements lancinants. Puis des rugissements saturés. Le beatfunky vous entraîne malgré vous et le synthé lance de temps à autre des notes cristallines, la Bête vous inquiète et vous fascine en même temps, mais vous la laissez s’approcher, enivré par le beat qui s’accorde désormais si bien avec son dangereux ronronnement.

Le beat se calme et s’arrête un instant. Une pause, un instant suspendu dans le temps avant que la Bête ne vous fasse courir plus loin. La guitare lance alors son élan passionné, et la mélodie vous entraîne dans un trip beaucoup plus intense que le simple beat funky du départ. Vous vous laissez emporter dans un tourbillon dramatique, le Wildcat essaye de prendre totalement possession de vous mais vous résistez encore un peu, pas encore tout à fait prêt à lui céder. RAAAW ! De rage, le Wildcat rugit. Plus conciliant, le beat se calme un instant et la guitare essaye de négocier avec vous votre reddition tandis que le synthé vous harcèle de notes répétitives. Le Wildcat rugit à nouveau ses arguments, et malgré vous, le débat tourne en sa faveur, au fur et à mesure ; vous vous en rendez à peine compte. La guitare prononce à nouveau les accords de l’élan qui vous avait embarqué juste avant et vous y prenez finalement totalement goût.RAAAAW ! Le Wildcat rugit sa victoire, votre volonté évincée, vous vous êtes désormais abandonné au trip et il vous transporte furieusement dans tous les sens. Vous êtes le Wildcat, lançant des rugissements électriques saturés, emporté par une mélodie passionnée, vous kiffez. Et puis, tout à coup, tout s’arrête. Il ne reste plus que le beat funky du départ, qui vous laisse pantelant. Vous regardez partir le Wildcat tandis que le beat décroît et vous abandonne avec une douce frustration.

Rédacteur: Audrey


0 commentaire

Recent Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>