lilea-narrative

Lilea Narrative – [Feline Boulevard EP]

Cet artiste, c’est « la Découverte 2008″ du Printemps de Bourges. En fait, c’est un contemporain de la musique : il ne fut repéré qu’en 2006 lors du Nördik Impakt. Relativement discret jusqu’à cet EP, on classera sa musique dans le genre du Trip-Hop, soit de la bonne grosse prod’ retouchée à la table de mixage. Ses sons sur YouTube sont pas supers écoutés, et même sur Soundcloud le cannais (de Caen donc) a à peine 1.200 followers.
Autant dire que si vous ne connaissez pas, vous allez découvrir une perle, une étoile montante même qui sait ! Je vous balance l’EP disponible sur cette dernière plateforme :

Le premier exemple qui me vient en tête c’est Fakear, même s’il n’est pas le seul (loin de là) ; mais plus simplement, on voit pas mal d’artistes de ces quatre à six dernières années venir de Normandie quand on regarde de plus près leur provenance, fait intéressant à souligner je trouve, simplement pour sa singularité.
Pour en revenir à Lilea Narrative, c’est avec la track « Echantillodrome » qui est un clin d’oeil au film de David Cronenberg « Videodrome » que ce mec s’impose. Ayant commencé seul, il opère désormais sur scène en compagnie de Blockbass qui gère les platines-scratch pour une variétés dans les titres produits des plus agréables. Je vous invite à lire sa bio sur sa page Soundcloud.
Ma demoiselle est normande donc j’imagine que j’ai de la chance, surtout pour la découverte de nouveaux artistes, et c’est vrai que dès la première écoute de « Septième Souffle » j’étais sous le charme. Autant vous dire que depuis quelques jours j’écoute son EP en boucle avec la plus grande attention. C’est frais, le côté revu (qui est là malgré tout dans certains passages) est vraiment discret, on voit réellement la patte de l’artiste.

Je vous met le clip de « Septième Souffle » en infra-lien ainsi qu’en commentaire lors de la publication et donc vous recommande trèèès chaudement cet EP des plus sympathique en cette fin de semaine pour vous motiver mes gens !
PS : On parle beaucoup sur la toile du côté « introspectif » de ses chansons, alors je vous ferez part également ici d’une de mes citations favorites qui vient bien illustrer cette première track de l’EP : « La vie ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie ».

Peace Out!

https://youtu.be/tbUNq8r5yB4

Rédacteur: Anto!


0 commentaire

Recent Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>