20935061_1417499874964744_6601822068695435677_o

A$AP Ferg – Still Striving

Dans une période où le rap américain s’axe beaucoup sur des mélodies aériennes, de la dancehall ou du rap marmonnant,  A$AP Ferg l’une des têtes du collectif A$AP Mob nous revient avec une Mixtape énergique et très rappée remplie de bangers et de collaborations prestigieuses.

Véritable pilier de la nouvelle scène new-yorkaise le crew A$AP Mob nous délecte depuis quelques années de projets très réussi, après le succès d’A$AP Rocky et d’A$AP Yams (RIP), un troisième rappeur a explosé pour passer de simple membre du groupe à tête d’affiche du Rap US : A$AP Ferg.

Surnommé par ses compères « Trap Lord », Darold Ferguson JR. a grandit comme tous les membres de son crew à Brooklyn, l’une des terres natales du Hip-Hop. Son père était imprimeur pour les labels de Harlem tels que Bad Boy Records, Teddy Riley ou encore Heavy D, Ferg est donc bercé depuis son enfance par le Rap US mais c’est au départ dans la mode et la joaillerie qu’il fait ses premiers pas, il a également étudié dans une école d’art à New York. C’est sous l’impulsion de son ami de lyçée Rakim qu’il se met sérieusement au rap, ce Rakim qui n’est autre qu’A$AP Rocky lui trouve des qualités techniques et de ventes exceptionnels. L’entre aide entre les deux sera un facteur important de la réussite d’A$AP Mob, Ferg poussant Rocky à continuer le rap lorsque ce dernier pensait tout arrêter avant de devenir le rappeur que tout le monde connait. La synergie entre les deux est phénoménale et donnera notamment ce classique :

Ferg apparaît aux yeux du grand public à partir de 2012, le succès est immédiat avec des morceaux comme Shabba donc ou Work qui a connu un remix monstrueux avec Rocky, SchoolBoy Q et French Montana. Après plusieurs albums et Tape aux sonorités très ouvertes et « commerciales » (Trap Lord, Always Strive and Prosper). Ferg nous revient avec du gros kickage sur 50 minutes, un projet dissonant des sonorités actuelles mais qui sent bon la technique et le découpage d’instru.

Si il y a une chose que le New-Yorkais sait bien faire c’est s’entourer sur les 14 morceaux de Still Striving on ne retrouve que 3 solos et donc une multitude de collabs avec entre autre Busta Rhymes, Migos, Snoop Dogg, Cam’ron (et putain ça fait du bien Dipset Forever), Rick Ross, French Montana, Meek Mill, Lil Yachty et bien sûr A$AP Rocky (la liste est longue mais y en a plein d’autres).

Bref on retrouve dans Still Striving tout ce qu’on attend d’une bonne MixTape, sortie il y a 3 mois maintenant je l’ai toujours à fond dans le casque et c’est assez rare vu la multitude de projets qui sortent en Rap US et FR. On se quitte avec East Coast Remix un bon gros morceau partouze comme je les aime avec la crème des rappeurs des rappeurs New Yorkais et Snoop Dogg au milieu on sait pas trop pourquoi mais ça fait toujours plaisir d’entendre Big Snoop.

Rédacteur: Zachalawa


0 commentaire

Recent Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>